Le palais mental, votre atout mémoire

par | Oct 14, 2020 | Développement personnel | 0 commentaires

L’autre jour, alors que je regardais un épisode de Sherlock (celui avec Benedict Cumberbatch qui incarne également mon Avenger favori de la Terre du Monde entier, j’ai nommé : Docteur Strange, je rêverais d’avoir ses capacités psychiques !!! Moi, geek ?!) et là, je découvre la notion de PALAIS MENTAL.

palais mental - Sherlock

ALLONS CREUSER

 

Mon côté truffier n’a pu s’empêcher d’aller creuser le sujet en long, en large et en travers, forcément. Je me suis dit que je me devais de vous en faire profiter, la technique est trop géniale !
En plus, ça m’a permis d’exercer une autre technique (dont je parlerai sûrement dans un prochain article) pour condenser et structurer les nombreuses informations de ce sujet : le MIND MAPPING.

Mais ne nous égarons pas.

 

UN PALAIS MENTAL, C’EST QUOI ?

Rien à voir avec le manoir que vous rêvez de vous acheter si vous gagnez un jour à l’Euromillions. Celui-ci est bien plus abordable et on peut l’agrandir à l’infini (et au-delà !!)
Un palais mental, c’est une notion très ancienne qui remonte à la Grèce Antique et qui va vous permettre de stocker des mines d’informations en sollicitant votre mémoire épisodique ainsi que votre mémoire des lieux.

 

POURQUOI UN PALAIS MENTAL ?

palais mental C’est un lieu imaginaire donc mais qui vous est familier, dans lequel vous pourrez vous balader afin d’y stocker des notions, informations et de vous en souvenir à tout jamais (si c’est bien fait mais je vous fais confiance !)

Souvenez-vous de cette conférence passionnante à laquelle vous avez assisté mais dont vous n’avez retenu qu’une infime partie du contenu…Ô frustration. Et je ne vous jette pas la pierre, Pierre, c’est tout à fait humain et naturel, si les données engrangées ne sont pas rapidement exploitées, vous avez toutes les chances de les oublier à la vitesse de l’éclair.

Donc un palais mental c’est THE PLACE TO BE pour retenir le contenu de cours, de conférences, de livres, de formations, vos listes de courses, les noms de vos 27 chats.

 

CA MARCHE COMMENT ?

 

Première étape : créer votre palais et ses repères

 

Idéalement, et surtout lorsqu’on est novice, il est bon de commencer par des endroits qui vous sont familiers, votre habitation par exemple, afin que le parcours vous paraisse naturel et logique (oui parce que si vous avez besoin d’un GPS pour vous balader dans votre palais, ça va pas faire avancer le shmilblick)
Vous pouvez par exemple refaire le parcours que vous faites le matin en vous levant (et passer par les toilettes, personne ne vous verra !)

Deuxième étape : refaire le même parcours

 

Le fait de vous déplacer selon des étapes bien précises vous permettra de mémoriser les informations dans l’ordre, de ne rien oublier et de structurer votre pensée.

Troisième étape : créer des associations mentales

 

On rentre donc dans le vif du sujet. Il est nécessaire que les associations d’idées soient :

 

Exagérées voire absurdes (moyen mnémotechnique qui n’est plus à prouver),• Qu’elles fassent appel à vos sens (la vue mais aussi l’odorat, le toucher, le goût,…), ce qui vous permettra d’ancrer davantage les informations à retenir,
Rapides : inutiles donc de vous lancer dans des usines à gaz, les images n’ont pas besoin d’être belles et complexes, il faut qu’elles vous parlent et qu’elles soient succinctes. On ne met pas un paragraphe d’un bouquin entier sur la commode de son palais mental donc mais plutôt UN MOT-CLE significatif pour vous, qui déclenchera le souvenir du reste.

associations mentales - palais mental

Autre point méga important : comprendre les concepts que vous souhaitez mémoriser. Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement. Donc si vous n’avez rien compris au dernier bouquin de Stephen Hawking (a priori rien d’alarmant déjà), faire un palais mental ne vous y aidera pas forcément ou alors ce sera plutôt une fête foraine.

 

ET PLUS CONCRETEMENT :

 

Evidemment, j’ai testé la chose. Et vu qu’un exemple parle souvent plus que de longs discours, voici le palais mental qui m’a permis de retenir les notions-clés du concept et d’en faire un article, à ma sauce, c’est tout cadeau rien que pour vous :

Les mots-clés que j’ai décidé de retenir (dans l’ordre), images (sons, odeurs,…) associés et placés dans mon palais (j’ai fait le chemin emprunté le matin dès le réveil) :

 

palais mental 1. Stock => énorme container de livres => sur le lit, entre mon conjoint, le chat et moi, avec un gros gyrophares sur le dessus
2. Grèce => Statue Dieu grec (nu, forcément) => en train de me regarder me réveiller (chelou) au pied du lit
3. Lieu connu => icône « vous êtes ICI » qui clignote et répète en boucle « vous êtes ici » => sur le mur face au lit
4. Repères => poteaux en bois (comme ceux de Koh Lanta) => dans le couloir, odeur du bois
5. Logique => 1+1=2 (au risque de contredire Jean-Claude Vandamme) => sur le miroir de la salle de bain, écrit au rouge à lèvres
6. Ordre => soldats rangés par taille => à côté du lavabo
7. Associations mentales => singe qui joue des cymbales (comme celui de la tête d’Homer Simpson) => sur les toilettes, …

Bref, vous avez compris le principe, enfin j’espère.

Et pour le coup, je m’en souviens vraiment bien ! Je suis personnellement conquise par cette technique, j’espère que vous le serez aussi !

 

POUR APPROFONDIR

 

Olivier Roland, dans son livre « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études» (que je conseille vivement au passage, à tous ceux qui veulent gagner du temps, profiter un maximum de la vie et faire différemment), évoque une technique toute simple pour retenir les concepts d’une conférence par exemple, qui, couplée avec le palais mental, s’avère être redoutable : prenez 30 secondes pour noter, en quelques mots-clés, ce que vous avez retenu, à chaud, de cette conférence (ou autre).
Vous pourrez ensuite affiner les mots-clés et créer des associations d’idées en vue de les placer dans votre palace !!

Je vous invite vivement à tester cette méthode, même avec votre liste de courses ou les choses à faire dans votre journée pour commencer (ce qui vous permettra par la même occasion de vous vider la tête) ! C’est comme tout, c’est la régularité qui permet de s’approprier et d’ancrer de nouvelles méthodes qui vont pouvoir vous faciliter la vie sur le très court-terme.

 

EMILIE, TA TECHNIQUE ELLE FONCTIONNE PAS

 

Oui bon, je vous vois venir… Ca ne fonctionne pas ? On reprend :

– Avez-vous pris le temps (et il en faut très peu !) pour choisir vos mots-clés et vos associations d’idées ?
– Sont-elles assez dingues ? (si vous devez acheter des courgettes et que vous mettez des courgettes BANALES dans le panier à légumes, ça ne va pas forcément fonctionner. En revanche, une courgette Super-héros avec une cape en train de boire une bière sur votre canapé, il y a plus de chances que vous vous en souveniez)
– Y a-t-il des interactions entre vos mots-clés et vos associations d’idées ?
– Avez-vous compris ce que vous cherchez à mémoriser ? (Si tel n’est pas le cas, il y a des techniques pour comprendre des concepts compliqués, peut-être dans un prochain article)
– Avez-vous testé ? Beh oui, élémentaire, mon cher Watson !

Alors convaincus ? Allez, lâchez les ballons !

N’hésitez pas à me faire vos retours !

Vous pouvez également me suivre sur Instagram, Facebook et Linkedin !

A très vite les curieux !

Emilie

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Développement personnel

Tous les articles, par ici !

Le monde merveilleux de l’entreprise

Tous les articles, par ici !

Contactez-moi

Vous avez des questions ? J’y répondrai avec plaisir, il vous suffit de remplir quelques informations. À très vite !

M’envoyer un message

Téléphone
06 65 54 95 52
Email
emilie.faby@lightup-rh.com

13 + 3 =