C’est l’histoire d’un candidat, d’un employeur et d’un recruteur…

par | Sep 16, 2020 | On refait le monde | 0 commentaires

Les relations entre candidat, employeur et même recruteur mériteraient bien un petit dépoussiérage.

Du pain sur la planche

A l’aube d’une ère qui semble annoncer un éveil des consciences sur la nécessité d’un fonctionnement plus harmonieux du monde du travail, j’ai la sensation qu’il y a encore un peu de pain sur la planche…

du pain sur la planche pour changer

On entend parler de bien-être au travail, de prévention des risques psycho-sociaux, de méditation, de Great place to work, de valeurs, de sens, d’équilibre vie professionnelle et vie personnelle, de reconversion, on voit naître de nouveaux métiers comme les Chief happiness officer… Tout ça, c’est top. Mais on entend également encore trop parler de burn-out, de bore-out, de conflits, de licenciements abusifs, de jeux de pouvoir… de la sempiternelle guégerre entre les générations X, Y, Z, J, K, C, … Bref, vous me comprenez.

Je suis d’ailleurs toujours aussi effarée par les retours d’expérience de certains candidats concernant le mode de management de certains employeurs.

C’est dans quel manuel de management qu’on préconise de crier sur les gens déjà ? Vous savez, celui où on conseille aussi d’insulter, de pousser à bout, d’humilier et de dénigrer.

Et je ne parle même pas des comportements infantilisant et/ou intrusifs.

homme souffrant, cris, souffrance au travail

Des salariés bourreaux

Mais les salariés ne sont pas en reste non plus. A coup de chantage, d’arrêts maladie abusifs, de ruptures conventionnelles exigées, de révolution au sein d’un service, de mauvais esprit, les employeurs en prennent également pour leur grade.

Loin de moi l’idée de faire la morale ni de prendre parti, sauf qu’au final : on n’est pas venus ici pour souffrir… Si ?

Et de la souffrance au travail, il y en a. Sachant qu’on y passe pour la plupart plus de 70 % de notre temps, ce serait pas mal qu’on s’y sente bien non ?

Du respect

En fait, je pense que la solution à toutes ces interactions inadaptées se résume en un mot : RESPECT. Mot compte triple. Back to basics.

Et au passage, j’en profite pour faire un petit point sur les recruteurs :

Non, nous ne sommes pas des méchants. Pas tous en tout cas.

Nous avons aussi une âme et même à cœur de trouver le bon match entre les besoins des uns et des autres. Et c’est un vrai métier. On navigue au gré des refus, des changements ou annulation de postes, d’absences de réponse de part et d’autre. Mais à côté de ça, on persiste et ça fonctionne, on trouve de chouettes postes à de chouettes gens pour de chouettes employeurs.

Si je résume : Toi employeur, tu veux le meilleur candidat, qui s’investira à 300%, au plus bas salaire. Mais au fait, 18 pattes pour un même mouton, c’est vraiment nécessaire ?

Toi candidat, tu veux un super poste avec un super salaire, très vite, tout de suite, maintenant. Mais tu vas faire quoi après avoir obtenu ton poste de Directeur Monde International à 24 ans ?

Trêve de boutade, tout ça pour dire que tout n’est qu’une question de pas vers l’autre. Face à de telles divergences, soit c’est le mur, soit on suit le courant et ça pique beaucoup moins.

Faire le deuil, pour du mieux

Le monde, les mentalités, les aspirations changent et ce qui fonctionnait hier ne fonctionnera peut-être plus demain. Il faut faire le deuil, pour du mieux.

paysage aride vs paysage luxuriant, un monde qui change

Vous allez me dire, mais qu’est-ce qu’elle est naïve avec son monde des Bisounours.

Certes, n’empêche qu’on est visiblement capables du pire, je me suis donc dit qu’on pouvait aussi être capables du meilleur. Il suffit juste de déplacer son énergie au profit de la création et non de la destruction.

C’est ce que j’ai à coeur d’appliquer avec Light Up 🙂

Alors, candidats, employeurs et recruteurs, vous faites la paix ?

Emilie

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Développement personnel

Tous les articles, par ici !

Le monde merveilleux de l’entreprise

Tous les articles, par ici !

Contactez-moi

Vous avez des questions ? J’y répondrai avec plaisir, il vous suffit de remplir quelques informations. À très vite !

M’envoyer un message

Téléphone
06 65 54 95 52
Email
emilie.faby@lightup-rh.com

8 + 13 =